Ce crétin de saint Valentin

22 03 2010

                                                                                                                                   Dimanche 14 février 2010

Aujourd’hui j’ai l’âme poétique !

Maudite Aphrodite

Sale con de Cupidon

Vaurien de Saint Valentin

Un mec sinon rien !

Cette bande de gouliafrées n’avait qu’à pas me priver de mes amies en cette grande messe consacrée à l’amour. 

Au moins ça a le mérite de défouler.  Tout bien réfléchis, le destin tragique de saint Valentin n’a pas été volé. En ce moment j’aiguiserais bien la hache moi-même pour la tendre à son bourreau pour qu’il procède à sa décapitation, il n’avait pas qu’à rendre deux amoureux heureux, eux, en les mariant sans le consentement de l’empereur.

Trêve de sanglots et de reniflements.

Je viens de prendre une décision capitale: je n’ai plus le droit d’acheter de paire de chaussures avant d’avoir investi dans des étagères.

Voilà le résultat d’années de célibat : 3 mètres linéaires supportant des « Empire- shoes-buildings » . Pourquoi faut-il que je fasse partie de ces légions féminines qui ne parviennent à se consoler des chagrins d’amour seulement avec les pieds sertis de délicates ballerines, de coquines babies ou de sulfureux et aériens talons aiguilles ? Pourquoi mon gourou n’est pas une femme douée des plus grandes vertues humanitaires mais Carry Bradshaw?


Actions

Informations



Laisser un commentaire




fictiontwilightdomination |
poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc