Qui a dit que la vie n’était pas un conte de fée ?

27 03 2010

                                                                                                                                                                    Mercredi 17 février 2010

Pour fêter une naissance rien de telle qu’une petite partie de shopping !

 Cette pauvre petite crevette ne peut pas faire ses premiers gazouillis attifée avec une vulgaire grenouillère  rose layette trop grande, déjà qu’elle a les mains kidnappées dans des sortes de chaussettes à téléphone portable pour ne pas griffer sa frimousse, à croire que l’aquarium à bébés de la maternité héberge de futurs psychopathes.

 A y réfléchir, le personnel hospitalier est vraiment sectaire dans certaines parties du monde et dans quelques tribus urbaines les scarifications sont tendances !

 Il faut donc dévier les yeux de ses admirateurs de son petit crâne rose chauve et ses gencives édentées.  Pour cela j’ai acheté  l’arme absolue repérée il y a deux semaines : une sublime petite robe et une culotte à triple rangées de froufrous ! Il fallait bien assurer vu qu’à deux jours, le seul accessoire possible et le doudou siglé !

D’ailleurs je dois mettre au point un subterfuge pour biaiser les infirmières au sujet du sous- vêtement le moins sexy : le body. Il n’y a pas une marque pour marmots qui a pensé à le customiser ! Faut vraiment tout faire soit même !

Le hic, enfin si je reprends les expressions désuètes de mon vampire de banquier, c’est qu’en bonne marraine, j’ai voulu l’accueillir comme il se doit, afin de lui laisser en première empreinte visuelle  une tante charmante et classe. On connait tous le dicton : « c’est la première impression qui compte ». Ma tenue devait donc refléter mon nouveau statut familial, lui inspirer confiance. Une tenue qui au premier regard dirait «  regarde, je suis une jeune femme épanouie et responsable, je pourrai te garder sans que tu ais la moindre crainte. » Une marque s’est donc imposée : Burberry que j’assaisonnerai avec un sac Chloé.

Par contre, je ne sais pas si un extrait d’acte de naissance est une bonne justification, pour un découvert non autorisé. Je pourrais toujours joindre une copie de cendrillon, pour montrer que c’est une tradition occidentale, toute marraine doit offrir une belle robe à sa filleule et comme je prends le métro je n’ai pas investi dans une citrouille mais dans une paire de Miu Miu.

Qui a dit que la vie n’était pas un conte de fée ?


Actions

Informations



Laisser un commentaire




fictiontwilightdomination |
poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc